The story behind my pregnancy

leia sfez

Damn… I’m sorry. Sorry because I’m really really thankful for sending me all your good vibes. I’ve well received them and I never thanked you. So thank you. Your good waves must have really helped : we are expecting a baby boy for February.

You were hundreds to comment on the blog, instagram, email, Skype, iMessage, and even by snail mail… You told me your stories, you’ve comforted me, in short, you’ve touched me. I never thought by writing this article to create such a wave of support.

First of all, I would like to tell you how it happened.

We were desperately trying to conceive this baby. Every time my pregnancy test showed negative I was crying in the toilet and I was drained of any desire to create anything. One day… I was scrolling my Instagram feed and I found myself face to face with a picture of a baby French Bulldog. Fuck! I had forgotten how much I loved dogs. So I told myself: Let’s be crazy, adopt a Bulldog – of course at that time I was not aware of drooling, the smell of pets, snoring, etc. that could do a Frenchie. Don’t worry, I’ll share this with you in a future article.

We adopted Billie. A few weeks later, I was on the verge to drop everything and throw me exclusively in dog breeding when suddenly I vomited. WHAAAAAT??! It’s disgusting! Yes, it’s disgusting. But that’s not where I’m going. I immediately asked the question: Am I pregnant? For real? After more than fifty pregnancy test, I admit that the idea crossed my mind and went back as it arrived.

A week has passed. I was at the supermarket and I passed the test radius of pregnancy. Big promo on test, 1€. At that price, I took 5. I got home, I put my shopping away, and I fall on the test. I told myself that it costs nothing to try. At least, just 1€.

So here we go. Positive test. NOW WAAAAY!! I opened a second, positive! A third, positive! We have succeeded. I cried a lot. I went to see my dog and I thanked her. Because maybe if I had not thought of dropping everything to create a dog breeding I will not be here?

So here it is. I am now in my 27th week of pregnancy. I’m super happy. But we really forget the joys of pregnancy. Cellulite, fat ass, the desire of cheese fondue at 2am in the morning.. We forget. It’s funny. Anyway, as you can imagine, ditto, I’ll write about this in detail in a next post.

India is going to be a big sister. She gives him a kiss in the morning before leaving and in the evening after school. Three days ago, she told him, « I’m proud of you. »

As for me, I am proud of these two. I am proud to have finally succeeded and I’m proud to have you as a community. So thank you again and I wish those who are trying to succeed as well. You will get there. I have no doubt.

P.S: Even if it’s mean choosing, take a Labrador. They don’t fart.

Lots and lots of love 

Putain… Je suis désolée. Désolée car je vous suis vraiment vraiment reconnaissante de m’avoir fait parvenir toutes vos bonnes ondes. Je les ai bien reçues et je ne vous ai jamais remercié. Donc merci. Vos bonnes ondes ont vraiment dû aider, nous attendons un petit garçon prévu pour février.

Vous avez été des centaines à commenter sur le blog, instagram, mail, skype, imessage, et même par courrier… Vous m’avez raconté vos histoires, vous m’avez rassurée, bref, vous m’avez émue. Je ne pensais pas, en écrivant cet article, créer une telle vague de soutiens.

Déjà, pour commencer, j’aimerais vous raconter comment ça s’est passé.

Nous essayions donc désespérément de concevoir ce bébé. Je pleurais aux chiottes chaque fois que mon test de grossesse affichait négatif et j’étais vidée de toute envie de créer quoi que ce soit. Seulement, un jour… Je scroll mon feed Instagram et je me retrouve nez à nez avec la photo d’un bébé Bouledogue. Merde. J’avais oublié à quel point j’aimais les chiens. Alors je me suis dis. Soyons fou. J’adopte un Bouledogue – Bien entendu à ce moment là je n’étais pas consciente de la bave, de l’odeur des pets, du ronflement, etc que pouvais engendrer un Bouledogue. Mais je vous en ferai part lors d’un prochain article.

Nous avons adopté Billie. Quelques semaines plus tard, j’étais à deux doigts de tout lâcher pour me lancer exclusivement dans l’élevage de chien quand, soudain, j’ai vomis. WHAAAAAT??! C’est dégueulasse! Oui, c’est dégueulasse. Mais c’est pas là où je veux en venir. Je me suis tout de suite posé la question. Suis-je enceinte? Pour de vrai? Après avoir fait plus d’une cinquantaine de test de grossesse, j’avoue que l’idée m’a traversée l’esprit et est repartie comme elle est arrivée. 

Une semaine s’est passée. J’étais au supermarché et je passe devant le rayon test de grossesse. Grosse promo sur les tests, 1€. À ce prix là, j’en prend 5. Je rentre à la maison, je range mes courses, et je retombe sur ces tests. Je me dis que ça ne coute rien d’essayer. Ou du moins, 1€.

Donc c’est parti. Test positif. WHAT?!! J’en ouvre un deuxième, positif! Un troisième, positif! Nous avons réussi. J’ai beaucoup pleuré. Je suis en suite montée voir ma chienne et je l’ai remercié. Parce que peut-être que si je n’avais pas pensé à tout lâcher pour créer un élevage de chien je n’en serais pas là?

Donc voilà. Je suis maintenant à ma 27ème semaine de grossesse. Je suis super heureuse. Mais je trouve qu’on oublie facilement les joies de la grossesse. La cellulite, le gros cul, les envies de fondue savoyarde à 2heures du mat.. On oublie. C’est drôle au fond. Mais bon, comme vous vous en doutez, je vous parlerais de tout cela en détail lors d’un prochain article.

India va être grande soeur. Elle lui fait un bisou le matin avant de partir et le soir en rentrant de l’école. Il y a trois jours, elle lui a dit « je suis fière de toi ».

Quant à moi, je suis fière de ces deux là. Je suis fière d’avoir enfin réussi et je suis fière de vous avoir comme communauté. Donc, encore merci et je souhaite à celles qui essayent de réussir aussi. Vous allez y arriver. Je n’ai pas de doute.

P.S: Quitte à choisir, prenez un Labrador. Ils ne pètent pas.

Beaucoup, beaucoup d’amour

signature leia

Partager:

11 Commentaires

  1. 24 novembre 2015 / 20 h 33 min

    Coucou ma Jolie! Juste pour te dire que j’ai adorée ton article ! Je ne suis pas encore dans l’optique de mettre en route le deuxième , mais j’ai les même craintes que celles que tu as eu quand tu as commencer à essayer … car pour le premier …il s’est tout simplement invité! Donc je voulais te féliciter toi ainsi que tes deux amours pour l’arrivée prochaine du petit prince Sfez !
    Ennormes Bises

    • Leiasfez
      24 novembre 2015 / 20 h 54 min

      Merci c’est adorable! xx

  2. Pauline
    24 novembre 2015 / 23 h 23 min

    Une belle histoire ! C’est rigolo, car elle ressemble (un peu) à la nôtre. Nous avons attendu plusieurs mois une grossesse ; après une fausse couche, « ça » ne fonctionnait plus. J’ai eu droit aux traitements hormonaux, avec injections… Pas plus de succès. J’ai adopté une petite chienne Chihuahua en mai, via une association qui l’a sauvée d’un élevage véreux. C’est notre 4ème chien, ce n’était pas raisonnable du tout, surtout qu’elle a cinq ans et n’était jamais sortie d’une cave ; on ne pouvait pas l’approcher au début. Bref… Moins d’une semaine après son arrivée, j’étais enceinte ! Mon bébé est moi aussi prévu pour février, mais c’est une petite fille <3

    Merci pour ton joli article, et plein de bonheur à toute ta petite famille !

    • Leiasfez
      25 novembre 2015 / 14 h 12 min

      C’est dingue! Merci les chiens!! ;)

      Je vous souhaite aussi beaucoup de bonheur xx

  3. clarou
    25 novembre 2015 / 12 h 22 min

    Elle m’a fait rire ton histoire avec votre Billie. J’avais été touchée par ce post dans lequel tu ésperais. J’avais écrit que je nous souhaitais à toutes les deux une bonne surprise, bientôt. Et c’est ainsi que le voeux se réalis… pour l’une comme pour l’autre!
    Je te souhaite plein de belles choses pour la suite

    • Leiasfez
      25 novembre 2015 / 14 h 11 min

      Oh trop top! Bravo je suis contente pour vous!! Merci, je te souhaite également beaucoup de belles choses <3

  4. Stephanie
    26 novembre 2015 / 10 h 10 min

    Moi ça fait 370 jours que j’attends ! Ton post a égayé ma journée !

    • Leiasfez
      26 novembre 2015 / 11 h 28 min

      Ça va le faire!! Je suis de tout coeur avec toi :))

  5. Charlotte
    4 décembre 2015 / 9 h 45 min

    Chères toutes,
    Pour ma part, il m’aura fallu 4 longues années pour avoir ma fille. 16 longs mois pour tomber enceinte une première fois mais je prenais les choses « à la cool ». Toutes mes copines étaient également enceintes, c’était le bonheur… et puis à 4 mois et demi de grossesse, un petit contrôle de routine et on s’est aperçu que le cœur de mon bébé ne battait plus. Donc, en + de mon deuil, j’ai dû affronter les arrivées d’une ribambelle de petits bambins. Petit à petit, je suis devenue amère. Mes copines découvraient les joies de devenir mères, les crises d’adaptation avec leurs maris, parfois, elles se plaignaient, je finissais par ne plus supporter d’entendre leurs petits soucis du quotidien, leurs « je n’ai pas dormi de la nuit, mon bébé m’épuise » ou « j’ai l’impression de ne plus avoir de vie, je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis 3 mois au moins ». Alors, je me suis auto-exclue pour tenter de faire mon deuil.
    Et puis, quelques mois sont passés, je ne retombais toujours pas enceinte. J’ai investi dans les tests d’ovulation. On a fini par consulter et on a découvert une petite défaillance au niveau des spermatozoïdes de mon mari, pas grand chose mais comme j’avais envie de TOUT voir noir, j’en ai déduit qu’on était quasiment stériles. Re-désespoir. Une de mes amies proches est tombée enceinte de son 2e, « comme ça au premier coup ». Je trouvais la vie injuste. Les mois ont passé, mon mari était nourri aux graines de courges bio et aux green juices homemade super anti-oxydants. Ma copine a accouché et à un dîner, a déposé son bébé dans mes bras. Et là, un flot d’émotions, une vraie bouffée d’amour… avec mon mari, on a décidé de partir sur un coup de tête passer les fêtes de fin d’années à LA, histoire de respirer. Je suis revenue transformée, j’avais relâché la pression et retrouvé le sourire. Et puis 3 mois plus tard, en rentrant d’un apéro, j’avais terriblement froid, je me sentais fatiguée, je me suis dit que je couvais un truc. Deux tests le lendemain et… oui, j’étais enceinte. 4 mois plus tard avec des contrôles écho réguliers, j’ai recommencé à respirer et j’ai vécu une grossesse magnifique. Ma fille est née et là, j’ai repensé à mes copines parce que moi non plus, je trouvais plus le temps d’aller chez le coiffeur ;)
    On a déménagé en province, tout était merveilleux, mon mari, ma fille, un grand appart, un marché bio tous les samedis… une vie saine et joyeuse. Et puis 3 mois après la naissance de ma fille, en rentrant du marché, j’avais terriblement froid, je me sentais fatiguée, je me suis dit que je couvais un truc… Oui, j’étais retombée enceinte « comme ça au premier coup » ;) Oui, on ne s’est pas protégés en se disant qu’avec un peu de chance, je pourrais retomber enceinte un an plus tard…
    Il n’y a pas de morale à mon histoire mais j’espère redonner espoir à toutes celles qui « en chient »…

    • Leiasfez
      10 décembre 2015 / 12 h 21 min

      Wow, tu m’a donné des frissons! Ton histoire est belle, je pense que la morale est de ne pas lâcher et puis, oui, respirer un bon coup ça fait du bien!
      J’avais pas pensé aux graines de courges et aux jus verts mais si on pense au troisième, je le nourrirais à ça aussi! haha!

      Bravo à tous les deux, je vous souhaite plein plein de bonheur xx

  6. Charlotte
    4 décembre 2015 / 9 h 46 min

    Merde, mon commentaire est méga long…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *