Leeo’s Birth.

leeo birth

Things didn’t go as planned. But the story ends well.

Leeo arrived three weeks in advance. I haven’t had a beautiful and rosy pinky pregnancy. I was very involved in my job and everything was moving too fast.

had to face big adrenaline rush and impossible frights. For example, the fact that I had to rework the entire materials of the collection because my factory let me down, receiving the prototypes two days before a fair and other hazards of everyday life.

In short, I could see him from the inside saying « fuck, let me get out of here !!! ».

No, for real, I went to my ultrasound appointment on Thursday 28 January. I found myself face to her replacement. An asshole, a real one. After my echo, he looked at me with a stern look and told me that my son was too small and that it was getting dangerous. That we should would induce labor and that Leeo would certainly be placed in an incubator in an other establishment than my clinic and that we wouldn’t together. « He will not be more than 1kg900, I immediately call your midwife, go see her in emergency, his birth must to be triggered ». He relied on words that hurts, and repeated these sentences incessantly. He must have had a deep desire to see me upset. So I retained my tears and I fell in tears right after leaving his office.

I blamed myself of not having taken some rest and calm down.

I went to my see my midwife. She told me to pack our bags and to go to the clinic that evening. That everything will be fine, the problem doesn’t come from me but from the fact that the umbilical cord was very thin, which meant it was hard for Leeo to gain weight because he was poorly fed from within.

We executed ourselves. We went home, I ordered 60kg of sushi and we had our last meal as a family of three. We packed our stuff with my husband, I gave a kiss to my daughter and told her that we would see tomorrow with her little brother and we went to the clinic. During the trip, I explained to my son that we had to be a team, he had to do more than 2kg to stay with me and make wrong that big crappy echograph.

We arrived at the clinic at 9:30pm. At 10:15pm we finished my monitoring and I went to take a shower. At 10:35pm I walked into the delivery room, the contractions became unbearable. My midwife arrived at 10:45 and was running all over the place to prepare the room faster than expected. At 11:10pm, Leeo was born. When I had him on me I knew I would love him with all my strength, all my life.

The crucial moment came, my midwife had to weigh him to know if he would stay with me. I was shaking. He seemed so tiny. The verdict arrived: 2kg115. I cried so much, I thanked him, we made a great team and I welcomed him into our family. Then I whispered in his ear that he will be a great man.

My childbirth was amazing and everything happened naturally. I can’t thank enough my midwife, who is an extraordinary woman.

Today Leeo weighs 3kg, is super awake and very healthy.

I will now prepare beautiful birth announcements. And send one to the echograph, asking him to go fuck himself.

_______

Je vais vous raconter. Tout ne s’est pas passé comme prévu. Mais l’histoire fini bien.

Leeo est arrivé trois semaines en avance. Je n’ai pas passé une grossesse toute belle et toute rose. J’ai été très prise par le boulot et tout s’enchainait trop vite.

J’ai dû faire face à de grosses montées d’adrénaline et de frayeurs pas possibles. Par exemple, le fait d’avoir eu à retravailler l’entièreté des matières de ma collection car mon usine m’a fait faux bond, de recevoir les protos deux jours avant le salon et d’autres aléas de la vie quotidienne.

Bref, je le voyait bien de l’intérieur se dire « putain mais faites moi sortir d’ici!!! ».

Non, pour de vrai, je me suis rendue chez mon échographe jeudi 28 janvier et je me suis retrouvée face à son remplaçant. Un connard, un vrai. Après avoir passé mon écho, il m’a regardé avec un air sévère et m’a dit que mon fils était trop petit et que ça devenait dangereux. Qu’il faudrait le déclencher et qu’il serait surement placé en couveuse dans un autre établissement que ma clinique et que nous ne pourrions pas être ensemble. « Il ne va faire qu’1kg900, j’appelle votre sage femme, allez la voir en urgence, il faut vous déclencher ». Il appuyait sur les mots qui faisaient mal, et répétait ces phrases sans cesse. Il devait avoir la profonde envie de me voir bouleversée. J’ai donc retenu mes larmes et je me suis écroulée une fois sortie de son cabinet.

Je m’en voulais, de n’avoir pas su lever le pieds et me calmer.

Je suis allée voir ma sage-femme. Elle m’a dit de faire nos valises et de nous rendre à la clinique le soir même. Qu’elle ne me déclencherait pas et que tout se passera bien. Que le problème ne venait pas de moi mais du fait que le cordon ombilicale était trop fin, ce qui faisait qu’il avait du mal à prendre du poids car il n’était pas suffisamment alimenté.

Nous nous sommes exécutés. Nous sommes rentré à la maison, j’ai commandé 60kg de sushi et nous avons passé notre dernier repas en tant que famille de trois. Nous avons en suite fait nos valises avec mon mari, j’ai fait un bisous à ma fille et lui ai dit qu’on se verrait demain avec son petit frère et nous nous sommes rendus à la clinique. Durant le trajet, j’ai expliqué à mon fils qu’on devait faire équipe, qu’il fallait qu’il fasse plus de 2kg pour rester avec moi et pour donner tort à ce gros naze d’échographe.

Nous sommes arrivés à la clinique à 21h30. À 22h15, nous avions fini de me faire passer le monitoring, je suis allée prendre une douche. À 22h35 j’entrais dans la salle d’accouchement, les contractions devenaient insoutenables. Ma sage-femme est arrivée à 22h45 et courait dans tous les sens pour préparer la salle plus vite que prévu. À 23h10, Leeo est né. Lorsque je l’ai eu sur moi, j’ai su que je l’aimerais de toute mes forces, toute ma vie.

Le moment fatidique arrivait, il fallait le peser pour savoir si il resterait avec moi. Je tremblais. Il me semblait si petit. Le verdict est tombé: 2kg115. J’ai tellement pleuré, je l’ai remercié, nous avions fait une super équipe et lui ai souhaité la bienvenue dans notre famille. Puis je lui ai chuchoté à l’oreille qu’il serait un grand homme.

Mon accouchement a été incroyable et tout s’est passé naturellement. Je ne remercierais jamais assez ma sage-femme, qui est une femme extraordinaire.

Aujourd’hui, Leeo pèse 3kg200, est super éveillé et en très bonne santé.

Je vais maintenant préparer de beaux faire-parts. Et en faire parvenir un à l’échographe, en lui demandant d’aller se faire foutre.

signature leia

Partager:

15 Commentaires

  1. Laurine
    24 février 2016 / 20 h 27 min

    Tu m’épate Leia. Tu as une telle force d’esprit. Tu es un réel modèle. Encore toutes mes félicitations. Tu m’as fait verser une larme. Tu es une femme superbe et incroyable. Prends-soin de toi xx

    • Leiasfez
      24 février 2016 / 20 h 42 min

      C’est toi qui m’épate! Tu me donnes le sourire à chaque fois que tu commentes mes articles!!! :)) tu es adorable xx

  2. Zout
    25 février 2016 / 7 h 43 min

    La force du lien qui s’est tissé depuis plusieurs mois avec ton fils (tu aimes quand on te dit « ton fils »? moi j’adore!) c’est ça qui vous rend invincibles! Vous êtes une équipe, tous les quatre, et comme tu l’as déjà bien compris tout va aller comme sur des roulettes! Encore félicitations! Il est trop beau, c’est le plus beau (ex æquo avec mon asticot…) du monde! Mille bisous à tous les 4 <3

    • Leiasfez
      25 février 2016 / 9 h 06 min

      Oh oui j’adore!!! D’ailleurs impossible de lui donner un autre surnom que « oh mon fils »! Haha!
      Mille mercis c’est adorable!!! xx

  3. Emilie Dussel
    25 février 2016 / 9 h 08 min

    Ton histoire m’a touchée, j’en ai eu les larmes aux yeux !
    Bravo , vous formez une très belle équipe !

    Bisous

    • Leiasfez
      25 février 2016 / 11 h 11 min

      Merci beaucoup! Oui finalement, je garde un tres beau souvenir de cette aventure!! :))

  4. Maï
    25 février 2016 / 9 h 15 min

    Waou.. Moi j’ai pensé, avant même l’histoire du cordon ombilical « on met une de ces pressions aux nanas quand même, et on les fait vivre dans une constante culpabilité ». Sans le problème du cordon ç’aurait été forcément de ta faute bien sûr, merci à l’échographe.. Pas facile de se remettre de cette souffrance là j’imagine, même si aujourd’hui tout va bien. Bravo à toi d’affronter les épreuves de la vie avec tant de force..

    • Leiasfez
      25 février 2016 / 11 h 10 min

      Merci beaucoup c’est gentil!

      Malheureusement je pense que cet echographe a simplement raté son examen d’obstetricien!! ;)) Il doit essayer de se rendre important en prenant un air grave et alarmant… Fort heureusement ils ne sont pas tous comme ça… Et puis effectivement, en France il faut eviter de sortir des normes quand on est enceinte.. Un pet de travers et c’est l’enfer..

  5. Joana
    4 mars 2016 / 19 h 53 min

    Il doit y avoir une « loi » quelque part créé par un con qui dit que pour être échographe il faut être soit désagréable, soit sans diplomatie … et ô bonheur si tu as les deux c’est encore mieux!! Cette pression qu’on met aux futures mamans!! C’est dingue!!
    Je suis sûre que tu as fait tout ce que tu pouvais et je suis contente que tout se soit bien passé pour vous 2! Tu vas voir avoir un fils c’est aussi beau mais si différent ! Tu seras sa reine pendant longtemps sois en sûre :-)
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tout les 4
    A bientôt
    Ps; on dit Léo?

    • Leiasfez
      10 mars 2016 / 13 h 02 min

      complement d’accord!

      Ouiiii on est déjà collé à mort, la relation mère-fils est vraiment différente, je me sens déjà moins rejetée.. Ma fille ne veut que son père.. Haha!
      Ca se prononce « Lio » ;)

      Mille mercis xx

  6. jessica
    12 mars 2016 / 9 h 24 min

    Wow, c’est hyper touchant ton histoire, j’ai presque pleurée avec toi quand tu es sortie du cabinet !!!
    et l’autre quel con**** !
    Merci pour ce beau partage plein d’humour, de vie et de vérités.
    Un jour on entendra parler de ce grand homme, c’est sûr !
    Félicitations et profite bien de ta si jolie famille, plein de bonheur à vous 4 !

    • Leiasfez
      15 mars 2016 / 9 h 10 min

      Oh merci, je suis contente que tu ai aimé l’histoire :))
      Oui et puis ce qui est sûr c’est que cet echographe ne va pas faire carrière… ;)

      Merci mille fois, xx

  7. Jen
    4 avril 2016 / 20 h 15 min

    Wow, such a beautiful story. What a wonderful miracle! Xx

  8. Pirson
    26 mai 2016 / 19 h 25 min

    Waouwwwww….c’est tellement gai de te lire! J’en ai d’autant plus des frissons car ma fille est arrivée avec 2 mois d’avance et ne faisait qu’1kg300!
    Vous êtes beaux tous les 4! Bravo pour cette force d’esprit!

    • Leiasfez
      26 mai 2016 / 19 h 35 min

      Oh merci beaucoup! Entre nous… Les petits bébés sont les plus mignons ;)) et puis ils grandissent tellement vite c’est dingue!!
      Xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *